« Février sans supermarché » : quelles alternatives ?
Karolina Grabowska, Pexels

« Février sans supermarché » : quelles alternatives ?

« Février sans supermarché » revient cette année pour sa 5ème édition. Parce que le supermarché est devenu la norme pour beaucoup, En Vert et Contre Tout a lancé ce défi afin de découvrir ou redécouvrir les commerces de quartier, les circuits courts, et les ventes directes. Local’Manche profite de l’occasion pour vous présenter quelques alternatives locales.

©Sophie Labruyere, Youtube

Les marchés

La Manche est riche en marchés. Le matin ou en fin d’après-midi, il y a forcément un marché près de chez vous. Légumes, fruits, crémeries, fromageries et même viande, vous pouvez y trouver le nécessaire pour vos courses alimentaires. Chaque jour, il y a forcément un marché dans votre secteur. Vous pouvez retrouver une liste non-exhaustive sur le groupe Local’Manche : Vivre et consommer local.  

Les boutiques de producteurs

On le sait, ce qui fait la force du supermarché, c’est d’y trouver tout en un seul et même endroit. Les boutiques de producteurs l’ont bien compris et vous permettent de consommer local en effectuant vos achats en un même lieu. La Ferme Coutançaise, Les Mets de la fermière, Bio t’cheu nous, La Cabane Penchée, Cotentin Terroirs, La Clé des Champs, ou encore La Maison des Producteurs de Flamanville entre autre sont de nombreuses alternatives pour retrouver un maximum de produits pour notre alimentation quotidienne.

Les ventes à la ferme

De nombreuses fermes manchoises organisent des ventes à la ferme tout au long de la semaine. Certaines décident de se réunir et d’organiser des petits marchés de producteurs au coeur même de la ferme. C’est aussi l’occasion de rencontrer les producteurs, d’échanger avec eux et mieux comprendre leurs méthodes de production. Retrouvez de nombreuses informations sur ces marchés et vente directe à la ferme sur le groupe Local’Manche : Vivre et consommer local.

Les boutiques vrac

Plusieurs boutiques vracs proposent à la vente des paniers de légumes sur place ou en commande. Ces mêmes boutiques permettent d’acheter tous les produits secs que nous pouvons avoir l’habitude d’acheter en supermarché d’habitude. Riz, pâtes, quinoa, chocolat, biscuits, produits d’hygiène, etc sont autant de produits disponibles dans les nombreuses boutiques vrac et zéro déchets présentes sur notre territoire dont nous vous avons d’ailleurs parlé dans un précédent article à retrouver ici.

Vous l’aurez compris, nous avons la chance d’avoir de nombreuses alternatives au supermarché. Cependant, le « Février sans supermarché » n’est pas une incitation à se passer totalement de supermarché, mais plutôt à découvrir d’autres façons de consommer et de privilégier la consommation en circuit court et vente directe afin de permettre une rémunération des producteurs plus juste. Découvrez de nombreux conseils sur le groupe régional Normandie sans supermarché.
Alors, ça vous dit de tenter l’expérience ?

Laisser un commentaire