Une cure de sève de bouleau ? Oui, mais locale !
©Eva Elijas, Pexels

Une cure de sève de bouleau ? Oui, mais locale !

Chaque printemps qui arrive rend les bouleaux généreux. Des litres de sèves, consommer pour permettre un mieux être pour les mois à venir. Et dans la Manche, nous avons la chance d’avoir plusieurs fermes productrices. On vous en parle.

La sève de bouleau, c’est quoi ?

C’est à l’arrivée du printemps que la sève monte dans les grands arbres et principalement dans le bouleau. Elle est alors récoltée à même l’arbre, en perçant un trou dans le tronc, y mettant un tuyau et en laissant la sève s’écouler seule, à son rythme. Il n’y a aucun ajout à cette sève totalement brute. La récolte de cette sève se fait sur une période courte (mars et avril), et la quantité récoltée dépend de plusieurs facteurs notamment la météo.

Quels sont les bienfaits de cette sève ?

Riche en minéraux, vitamines et oligo-éléments, la sève de bouleau est à consommer en cure une fois par an, afin d’apporter une cure détox avant l’arrivée des beaux jours. En effet, elle draine les reins, les poumons, le foie, le sang et la peau. Consommée au début du printemps, elle permet aussi de nettoyer les toxines accumulées durant l’hiver. 
La sève de bouleau est à consommer idéalement fraîche, bien qu’on peut la trouver stabilisée, elle est à consommer dans les 3 à 4 semaines après avoir été conservée au frais, à raison d’un verre de sève de bouleau à jeun par jour.
Attention, il y a cependant des contre-indications à une cure de sève de bouleau comme pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes ayant des pathologies rénales ou encore aux personnes allergiques aux salicylés.

Où et comment se procurer de la sève de bouleau locale ?

Plusieurs fermes manchoises vous propose de la sève de bouleau. La Ferme du Vastel a de nombreux points de vente dans la Manche : Biolavie, Les trois marches, et La Souris Verte à Cherbourg, La Consigne à Equeurdreville, Le Fournil de Flavie à Quettehou, La Croisée de Paniers à Beaumont Hague, Epicerie du Hâble à Omonville la Rogue, L’Effet Papillon à Flamanville, ou encore les Biocoop Biosaveurs de Yquelon et Coutances. Il en est de même pour le P’tit Gris des Moulins que vous pouvez retrouver dans de nombreux commerces du Cotentin : Biocoop Le Rabio (Martinvast), La Verdura (Saint Vaast la Hougue), Le Bio Pays (Barneville-Carteret), Les Mets de la Fermière (Agneaux), Biocoop (Tourlaville) et l’Epicerie du Square (Saint Lô). Le P’tit Gris vend aussi sa sève de bouleau en vente directe lors du marché de Saint Pierre Eglise le mercredi matin ou à la ferme le samedi matin à partir de mi-mars. Vous pouvez aussi trouver de la sève de bouleau certifiée Nature et Progrès auprès de l’Herberie de la Belhomière en quantité limitée. Réservez votre sève auprès de l’Herberie dès aujourd’hui (par email avec vos coordonnées à belhomiere@gmail.com), le surplus s’il en reste sera mis en vente via la page facebook de l’herberie. Enfin, Au Champ Bio vous propose aussi sa sève de bouleau que vous pouvez retrouver notamment sur le marché de Lessay le vendredi matin ou celui de Pirou le dimanche matin.

Laisser un commentaire